HISTOIRE



Un choeur gothique

Un choeurs gothiques du XVIe :

La croisée d'ogives

Jusqu'au début du XVIe siècle on continue d'élever des choeurs dans le style gothique, voutés en pierre en croisée d'ogives.

Les culs-de-lampe à motifs religieux
Motif religieux récurrent des églises gothiques médiévales : le pélican est souvent apposé aux clé de voûte des choeurs, au dessus de l'autel.

Le PELICAN presse son bec contre sa potrine pour faire régurgiter le poisson qu'il a emmagasiné pour nourrir ses petits, c'est ainsi qu'il est figuré à Alquines. Mais au Moyen-Âge, on pensait qu'il perçait son flanc pour nourrir ses petits de sa chair et son sang, tel que figuré à Haut-Loquin. On en a donc fait un symbole du sacrifice du Christ pour les hommes : c'est l'eucharistie, le corps et le sang du Christ donné aux fidèles par le pain et le vin.

Le pélican en clé de voûte du choeur d'Alquines.