HISTOIRE



Mémoires de guerre

MÉMOIRES DE GUERRE

Des noms de rue à la mémoire des victimes

Le 5 avril 1951 disparait François Auguste Delengaigne [VOIR ARTICLE], plus gran mutilé de France de la Grande Guerre. Son nom sera donné à la place du village d'Alquines. La rue principale d'Alquines devient aussi rue des Victimes de Guerre, une autre prend le nom des frères Émile et Gaston Rocourt.

Inauguration de la place Delengaigne à Alquines.
Défilé d'anciens combattants, avec porte-drapeau Maurice Barras (prisonnier 39-40), et Michel Trollé (14-18)