HISTOIRE



La vie religieuse

LA VIE RELIGIEUSE :

Cérémonies du Saint-Sacrement sur la place d'Alquines où se situait la chapelle.

Mariage à Alquines de Georges Dusautoir et Marie Coquerel, le 3 août 1935.
Georges est décédé en 2001.


Procession du Saint-Sacrement vers 1959.
Cour de la brasserie Lay d'Alquines : Gilberte Milhamont et Evelyne Rémy.

Église d'Alquines.

L'abbé Taubois à Alquines.

Procession lors de l'inauguration de la statue du Sacré-Coeur de Jésus à ALquines.
A droite, Mr Evrard, à gauche, devant le dais, l'abbé Fradziak.

A gauche : L'abbé Fradziak, soeur Agnès (Josiane Triquet, native d'Alquines), et l'abbé Decocq
A droite : L'abbé Decoq seul

L'abbé Fradziak, en compagnie de M. Bautista, instituteur à Alquines, son épouse et son fils.
De gauche à droite : M.Boudaillez, cantonnier, M.Lotillier, ancien maire, M.Bautista, instituteur, Damase Lefebre, Simone Perron (debout), Mme Bautista, Francine RÉMY, Berthe Wintrebert,... et en bout de table, Alfred Vasseur, président de l'association théâtrale.

Curé depuis 14 ans dans notre paroisse, l'abbé FRADZIACK nous quitte
Le curé d'Alquines - Haut-Loquin et Journy nous quitte pour un autre ministère à Annequin.
Fils de mineur, il va retrouver les anciens mineurs de Béthune et ce n'est pas sans émotion que la population des trois paroisses a appris ce départ.

Quatorze ans de présence, il a été curé de tous, riches ou pauvres, petits ou grands; ses confrères du secteur de Licques étaient heureux de sa franchise, chose quelquefois dure mais toujours sans arrière-pensée et les paroissiens savaient qu'ils pouvaient compter sur lui. Ils se souviennent tous des oeuvres accomplies. Il a particulièrement marqué les trois paroisses et même la région par la mise en place d'une kermesse traditionnelle, le 14 juillet, dont le but principal a été la mise en place d'un banquet des anciens.

Le souci de sa vie a toujours été le travail en commun pour le bien de tous.

C'est ainsi que, d'année en année, de nombreuses personnes sont venues l'épauler et l'aider; semer la paix et la concorde a été son souci, c\est ainsi qu'avec les trois maires, tous les maîtres d'écoles, il est toujours resté en très bonne relation. Relations qui se sont manifestée par un étonnant travail en commun. Tous les paroissiens d'Alquines, Haut-Loquin et Journy, malgré leur peine, souhaitent à l'abbé Fradziack autant de joie, autant de réussite avec ses nouveaux paroissiens.

A l'abbé Noël Raekelboom, son sucesseur, nous souhaitons bienvenue et heureux ministère.

(Article de presse : La Voix du Nord)


Bénédiction du calvaire du cimetière en 1982 à Alquines.
Voyage à Lourdes, avec les abbés André Fumery et Noël Racquelboom (SURQUES, ESCOEUILLES).
Ce dernier fit restaurer les églises de Haut-Loquin, Alquines, Journy en 1977.

Réfection du clocher d'Alquines en mars 1992.